Revue de web

Revue de web #96

Facebook sous-traite la modération de ses contenus à des sociétés dans lesquelles les conditions de travail sont déplorables. Quelques modérateurs rompent leurs accords de confidentialité dans cet article édifiant :

https://www.theverge.com/2019/6/19/18681845/facebook-moderator-interviews-video-trauma-ptsd-cognizant-tampa

Voici le nouvel outil en ligne de NVIDIA permettant de générer des paysages réalistes à partir de vos compositions graphiques enfantines :

http://52.12.58.174/

Développer avec Ruby on Rails est souvent l’occasion de découvrir à quel point ce framework est adapté à la construction agile d’une application web. Ben Lewis @fluxusfrequency nous en fait encore une fois la démonstration en expliquant comment mettre en oeuvre le pattern service object afin de centraliser le code business dans des classes bien définies. Si la gem SolidUseCase peut-être utilisée en pareil cas, cette méthode a le mérite d’être plus légère :

https://www.engineyard.com/blog/keeping-your-rails-controllers-dry-with-services

Du web mais pas que...

Gilles Babinet (vice-président du Conseil National du Numérique) met en garde contre le consortium planétaire à l’origine de la monnaie Libra :

  • par son envergure : Facebook et ses 2,5 milliards d’utilisateurs, c’est-à-dire huit fois plus d’utilisateurs que les humains utilisant le dollar ou l’euro,
  • par la conjonction du réseau social et du paiement en ligne qui conduit, comme en Chine, au crédit social avec bonus et malus civique,
  • par son pouvoir de création monétaire, jusqu’ici privilège des Etats (on se remémorera les mésaventures de Jacques Coeur https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_C%C5%93ur),
  • par son immaturité enfin, le scandale « Cambridge Analytica » est assez éloquent.

https://www.liberation.fr/planete/2019/06/17/gilles-babinet-il-faut-arreter-ce-projet-et-mettre-en-place-une-concertation-avec-les-etats_1734428

Prêt à travailler avec nous ?

Contactez-nous, ou venez nous rencontrer pour discuter de vos projets.

02 31 53 28 80

Formulaire de contact